Pourquoi les meilleurs développeurs choisissent les challenges CodinGame pour changer de job

Restez en contact, suivez CodinGame for Work
A la question : comment s'en sortir dans la guerre pour recruter des développeurs talentueux ? Comment une entreprise qui recrute peut-elle se faire connaître et donner envie aux codeurs les plus talentueux de la rejoindre ? CodinGame apporte sa réponse, efficace et punchy : organiser tous les 2 mois des concours de programmation à grande échelle, sur Internet. 

Le 28 mai dernier, la dernière édition du challenge CodinGame a eu lieu, rassemblant 1142 développeurs passionnés issus de 32 pays différents sur 5 continents (France/Union Européenne, USA, Canada, Amérique Latine, Chine, Inde...) qui ont pu postuler auprès de 11 entreprises.

Coder pour le plaisir... et pour les jobs


Pourquoi un développeur doué passerait-il 3 heures derrière son écran dans un concours de code pour trouver un emploi alors que son CV aurait toutes les chances d'être retenu chez la plupart des entreprises où il postulerait ? Contre toute attente, CodinGame répond : pour le plaisir. Le pur plaisir de coder, de faire fumer son cerveau pour trouver des solutions optimales aux problèmes qui sont proposés. Ce sont précisément ces développeurs-ci qu'on ne trouve pas sur les jobboards. Et pourtant, ce sont eux qui, lorsqu'ils seront confrontés à des verrous techniques dans le cadre professionnel, seront reconnaissants qu'on pense à eux pour des tâches complexes, et trouveront des solutions. Rapidement, efficacement, avec créativité. Participer à un challenge est aussi la marque qu'on est prêt à relever le défi avec succès, que l'on est persévérant, et que l'on ne craint pas l'échec. Un joyau dans le monde du travail.

Les développeurs qui participent aux évènements CodinGame sont des passionnés. 50% sont des étudiants en cours de cursus ou prêts à entrer sur le marché du travail, 50% sont des profils confirmés. Certains ont des parcours en dehors des sentiers battus. Certains sont encore au lycée, d'autres travaillent chez Google. Leurs objectifs : se mesurer aux meilleurs développeurs du monde, et se faire remarquer par des entreprises qui leur plaisent et qui proposent des postes motivants. Car CodinGame ne se contente pas de fédérer la crème des codeurs à travers le jeu - la communauté CodinGame rassemble aujourd'hui près de 4000 développeurs -, elle leur permet aussi de décrocher un job à la hauteur de leurs compétences. La plupart d'entre eux en profitent pour jeter un œil aux sociétés partenaires et proposer leur candidature. Mot de motivation personnalisé, CV ou profil LinkedIn, tout est prévu pour faciliter la mise en relation avec les employeurs.


Trouver les meilleurs, et les rencontrer


Les 11 entreprises partenaires de ce dernier challenge CodinGame l'ont bien compris : en une soirée, elles ont pu entrer en relation avec des dizaines de profils d'exception. Parmi ces sociétés, des startups ou des éditeurs de logiciels pointus comme Smart Impulse, Esker, eNovance, Wyplay, Exalead Dassault Systèmes, ou des sociétés de service 2.0 comme Sfeir ou Zenika, proposant au total plus de 70 CDI et stages. Leur objectif : renforcer leur marque employeur en se rapprochant d'un public difficile à atteindre, et recruter des profils de haut niveau.


A l'issue du concours, ces employeurs ont reçu de 50 à 150 candidatures classées, qualifiées et motivées. Du jamais-vu dans la conjoncture actuelle. Il faut dire que les participants au CodinGame considèrent qu'une entreprise partenaire d'un challenge de programmation est forcément developer-friendly, et donc, intéressante. L'anecdote suivante leur donne raison : Aymeric Augustin, Directeur Technique de la société Polyconseil, a participé au challenge en tant que recruteur et a raflé la première place du concours. Au regard de ses exigences habituelles, il confie : "Pour nous, arriver à recruter une personne à travers le CodinGame serait formidable. En recruter deux serait extraordinaire". Or, pour Polyconseil, un recrutement en CDI et deux recrutements de stagiaires ont été bouclés moins de 2 semaines après le challenge.


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire