[Interview] Animer un Meetup de programmation avec CodinGame

Restez en contact, suivez CodinGame for Work

Jim, de Grok Scala (Dallas, US), et Xavier, de Dev4Fun (Paris, France), ont tous les deux décidé d'animer leur Meetup en utilisant la plate-forme CodinGame. Ils nous expliquent comment se sont déroulées les sessions, et ce que l'aspect jeu a apporté aux participants, du point de vue de l'apprentissage. 


Bonjour Jim, Xavier, pouvez-vous nous présenter vos meetups respectifs et leurs buts ?


Jim : Le Meetup s'appelle “Grok Scala via Collaborative Coding of Dallas”. Les objectifs sont vraiment simples : apprendre Scala et la collection de bibliothèques Scala dans un environnement explicatif et collaboratif. Je peux partager, à ce propos, le document que j'utilise pour la réunion de lancement. Depuis le démarrage, le Meetup a sensiblement évolué par rapport à ce qu'il était à l'époque de "Dallas Scala Enthusiasts". Quand nous n'avions pas de présentation, nous faisions juste une coding session interactive avec un système de questions / réponses. Cela permettait aux débutants d'apprendre beaucoup de choses. Mais quand nous avions une présentation prévue, nous n'arrêtions pas de raccrocher les wagons et de fournir des explications complémentaires pour que les débutants ou les personnes intéressées par Scala puissent suivre la réunion. Ces circonvolutions étaient devenues si fréquentes qu'elles nous écartaient des échanges menés lors des présentations. Après un brainstorming lors d'une session du mois de Décembre, j'ai décidé de créer un groupe séparé ou nous pourrions réellement former ceux qui découvraient Scala.

Xavier : Nous avons créé ce Meetup parce que nous aimons les "coding dojos" mais malheureusement, ces derniers souffrent d'une image un peu trop élitiste. Beaucoup de personnes n'osent pas y assister par crainte de ne pas être au niveau ou de ne pas connaître le langage utilisé. Dev4Fun s'adresse à tous ceux qui sont intéressés par le développement informatique, quel que soit leur niveau et quel que soit leur langage de prédilection.



Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir la plate-forme CodinGame pour animer vos sessions ?



Jim : Je fais partie d'un groupe Scala sur Google +, et c'est là que j'ai découvert CodinGame. J'ai commencé par passer tout un weekend à résoudre les jeux faciles et puis je me suis attaqué aux problèmes de niveau intermédiaire. C'était justement le weekend qui a précédé notre brainstorming au sein du Dallas Scala Enthusiasts, et où l'on se posait la question des différences de niveau entre les participants. J'ai donc suggéré la création d'un groupe spécialisé pour que les gens qui s'intéressent à Scala puissent commencer à jouer avec leur code : j'ai proposé pour cela d'utiliser la plate-forme CodinGame pendant les 6 prochains mois. Ensuite, l'idée serait de laisser le groupe évoluer comme il le souhaite. Mon idée est d'encourager le groupe à continuer d'utiliser les exercices de CodinGame mais à des niveaux graduellement plus élevés. Finalement, la réunion mensuelle présente maintenant à la fois un exercice simple et un exercice difficile. Le problème le plus difficile peut être résolu sur plusieurs Meetups pour encourager l'investissement et l'envie d'apprendre le Scala, sans se décourager. La finalité est de former plus de développeurs à Scala.

Xavier : CodinGame mèle jeux-vidéo et code. Beaucoup de dévoloppeurs aiment les jeux vidéo. C'est donc un excellent moyen de les motiver à venir jouer avec nous.




Quels avantages y voyez-vous d'un point de vue pédagogique ?



Jim : Il y en a plusieurs. Tout d'abord, la visualisation proposée pour chaque problème de code rend beaucoup plus facile de "jouer" et "d'expérimenter" avec le code. Ensuite, cela permet de programmer en ligne sans que les étudiants aient besoin d'installer des tonnes de logiciels. Cela rend le processus d'enseignement beaucoup plus fluide et simple. Enfin, être en mesure de pouvoir coder de n'importe où sur n'importe quel matériel / périphérique signifie que le jeu peut continuer même après la fin de la réunion (en mode "j'attends ma femme au supermarché du coin", "j'attends mon train pour aller au boulot", etc). En fonction des différents niveaux de difficulté des jeux de la plate-forme ET avec l'aide des "mégas compétitions" organisées par CodinGame, l'inspiration des apprentis codeurs en Scala est décuplée et on voit bien qu'ils ont envie de repousser les limites de ce qu'ils peuvent accomplir avec ce langage.

Xavier : 
CodinGame supporte beaucoup de langages de programmation différents, c'est donc un excellent moyen d'apprendre un nouveau langage et donc de découvrir de nouvelles façon de programmer pour, au final coder encore mieux.



Comment s'est déroulée la première édition ? Quels ont été les points les plus positifs pour les participants ?



Jim : Le retour des participants a été très positif. Nous avions plus de 20 personnes inscrites, et 16 ont répondu présentes le jour J, ce qui représente un taux de participation remarquable pour ce genre de Meetup. Nous avions pratiquement le même nombre de participants pour le second Meetup. Il y a réellement beaucoup d'intérêt et d'envie d'apprendre qui se dégage. Les participants ont le sentiment que la manière dont ils apprennent est plus efficace. L'éditeur de code de CodinGame est un peu difficile à utiliser pour Scala, en raison des indentations qui changent par rapport aux autres langages et par rapport aux types de variables qui ne sont pas affichés dans l'IDE comme dans Eclipse ou IntelliJ). Même si le premier point est essentiellement visuel, le second est plus problématique pour les étudiants qui apprennent le Scala. Je suggère que cela soit ajouté à la to-do list de CodinGame !

Xavier : On s'est éclaté. On a eu des participants aux profils très variés: des débutants, des experts, des fans de Java, de Python, d'Haskell, de C. Je penses que le point le plus positif pour tout le monde a été cette diversité et les échanges qui l'ont accompagné.



Quels conseils pourriez-vous donner à des organisateurs qui souhaiteraient monter un Meetup de ce type ?



Jim : Allez-y, plongez dans le grand bain ! Laissez les étudiants évoluer avec le flot. Leur envie d'apprendre et d'explorer généreront tout un tas de moyens ludiques de jouer à la fois avec Scala et avec CodinGame. N'hésitez pas à utiliser mon document pour lancer votre propre Meetup !



Xavier: Lancez vous ! Ce n'est vraiment pas grand chose à organiser et on passe vraiment un super moment. Pour ce qui est des axes d'amélioration : restez agiles et adaptez-vous au retours qui vous sont faits.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire